Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie
UMR 7590 - Sorbonne Université/CNRS/MNHN/IRD

Rôle du Ca, Sr et Ba pour les cyanobactéries formant des carbonates intracellulaires

Postdoc : Neha Mehta (directeur : Karim Benzerara)
Collaboration : Puri Lopez-Garcia et David Moreira, Équipe DEEM à Orsay, France
Financement : ERC Calcyan, ANR Harley


      Récemment, plusieurs espèces de cyanobactéries ont été rapportées comme formant des inclusions intracellulaires de carbonate de calcium amorphe (iACC) et/ou de polyphosphates (PolyP). Ces cyanobactéries ont été trouvées dans divers environnements et accumulent des concentrations élevées d'EAE (Ca, Ba et Sr) à partir de solutions sous-saturées en EAE.  Des travaux en cours dans notre groupe ont permis de découvrir que certaines espèces de cyanobactéries formant des iACC sont capables de se développer dans des solutions où le Ca a été entièrement remplacé par du Sr ou du Ba (Figure1). En effet, nous avons réussi à adapter deux souches de cyanobactéries formant des iACC pour qu'elles se développent dans des solutions sans Ca, contenant uniquement du Sr ou du Ba. Cette adaptation était surprenante car le Ca est largement reconnu comme un élément biologique essentiel pour tous les eucaryotes et procaryotes, jouant un rôle vital dans plusieurs processus biologiques. Dans ce projet, nous évaluerons l'impact de Ca vs Sr vs Ba sur l'aptitude des souches adaptées. Ceci sera réalisé par une combinaison d'expériences physiologiques, de génomique et de microscopie électronique. Les résultats nous aideront à comprendre comment ces cyanobactéries maintiennent un état d'homéostasie inhabituel de l'EEA dans une grande variété d'environnements au cours des derniers millions d'années.


@ Neha Mehta

Cynthia Travert - 03/02/22

Traductions :

Egalement dans la rubrique

    Zoom Science - Les conditions propices à la séquestration de phosphore par les bactéries : un savant mélange de facteurs biologiques et environnementaux

    Le phosphore (P) est un constituant essentiel du vivant. Son caractère limitant pour la croissance des organismes est pallié dans le cadre agricole par l’usage d’engrais phosphatés. Néanmoins, le phosphore constitue une source de pollution lorsqu’il est rejeté en excès dans l’environnement par les activités...

    » Lire la suite

    Contact

    A. Marco Saitta

    Directeur de l'institut

    marco.saitta(at)sorbonne-universite.fr

     

    Bruno Moal

    Secrétaire général

    33 +1 44 27 52 17

    bruno.moal(at)sorbonne-universite.fr

     

    Jérôme Normand

    Gestion du personnel

    Réservation des salles

    jerome.normand(at)upmc.fr

     

    Antonella Intili

    Accueil et logistique

    Réservation des salles

    antonella.intili(at)upmc.fr

     

    Ouafa Faouzi

    Gestion financière

    gestionimpmc@impmc.upmc.fr (gestionimpmc @ impmc.upmc.fr)

     

    Cécile Duflot

    Communication

    cecile.duflot(at)upmc.fr

    33 +1 44 27 46 86

     

    Expertiser une météorite

     

    Contact unique pour l'expertise de matériaux et minéraux

     

    Stages d'observation pour élèves de 3e et de Seconde

    feriel.skouri-panet(at)upmc.fr

     

    Adresse postale

    Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie - UMR 7590

    Sorbonne Université - 4, place Jussieu - BC 115 - 75252 Paris Cedex 5

     

    Adresse physique

    Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie - UMR 7590 - Sorbonne Université - 4, place Jussieu - Tour 23 - Barre 22-23, 4e étage - 75252 Paris Cedex 5

     

    Adresse de livraison

    Accès : 7 quai Saint Bernard - 75005 Paris, Tour 22.

    Contact : Antonella Intili : Barre 22-23, 4e étage, pièce 420, 33 +1 44 27 25 61

     

     

    Fax : 33 +1 44 27 51 52