Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie
UMR 7590 - Sorbonne Université/CNRS/MNHN/IRD

Etude géo-biologique de microbialites anaérobies actuelles comme modèles des stromatolites précambriens

Doctorante : Jeanne Caumartin (Directeurs de thèse : Karim Benzerara (IMPMC) et Purificacion Lopez-Garcia (ESE))

 

Les microbialites sont des structures organo-sédimentaires constituées de communautés microbiennes qui peuvent influencer/induire la précipitation de minéraux (Burne et Moore, 1987). Certaines se développent actuellement dans des milieux aquatiques oxygénés alors que les plus anciennes se sont formées au Précambrien dans des conditions anoxiques. En 2019, des microbialites vivantes ont été découvertes à des profondeurs anoxiques dans deux lacs au Mexique; elles constituent ainsi des analogues intéressants aux microbialites du Précambrien. Dans cette thèse, la minéralogie et les communautés microbiennes d’échantillons naturels de ces microbialites de milieu anoxique sont étudiés en laboratoire. Pour cela des techniques de microscopies à différentes échelles (MEB, Confocal), de diffraction des rayons X, de spectrométrie (FTIR), de microbiologie et de chimie des eaux (ICP-AES) sont utilisées. De plus, les biofilms de ces microbialites ainsi que certaines souches de cyanobactéries susceptibles de passer de la photosynthèse oxygénique à anoxygénique sont maintenus dans des mésocosmes anoxiques afin d’identifier les variations taxonomiques des communautés microbiennes et d’étudier la carbonatogenèse de ces souches dans un environnement anoxique (métabarcoding et métatranscriptomique). En parallèle, des expérimentations de calcification de biofilms de ces microbialites mexicaines en système ouvert vont être menées en laboratoire afin de mieux comprendre les premières étapes de formation de ces structures.

 

Figure : Comparaison d’un échantillon de microbialite d’environnement oxique prélevée dans le lac Alchichica à 5 m de profondeur (à gauche) et d’un échantillon de microbialite de milieu anoxique de ce même lac, prélevée à 40 m de profondeur (à droite).

 

@ Purificacion Lopez-Garcia

11/02/22

Traductions :

Zoom Science - Les conditions propices à la séquestration de phosphore par les bactéries : un savant mélange de facteurs biologiques et environnementaux

Le phosphore (P) est un constituant essentiel du vivant. Son caractère limitant pour la croissance des organismes est pallié dans le cadre agricole par l’usage d’engrais phosphatés. Néanmoins, le phosphore constitue une source de pollution lorsqu’il est rejeté en excès dans l’environnement par les activités...

» Lire la suite

Contact

A. Marco Saitta

Directeur de l'institut

marco.saitta(at)sorbonne-universite.fr

 

Bruno Moal

Secrétaire général

33 +1 44 27 52 17

bruno.moal(at)sorbonne-universite.fr

 

Jérôme Normand

Gestion du personnel

Réservation des salles

jerome.normand(at)upmc.fr

 

Antonella Intili

Accueil et logistique

Réservation des salles

antonella.intili(at)upmc.fr

 

Ouafa Faouzi

Gestion financière

gestionimpmc@impmc.upmc.fr (gestionimpmc @ impmc.upmc.fr)

 

Cécile Duflot

Communication

cecile.duflot(at)upmc.fr

33 +1 44 27 46 86

 

Expertiser une météorite

 

Contact unique pour l'expertise de matériaux et minéraux

 

Stages d'observation pour élèves de 3e et de Seconde

feriel.skouri-panet(at)upmc.fr

 

Adresse postale

Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie - UMR 7590

Sorbonne Université - 4, place Jussieu - BC 115 - 75252 Paris Cedex 5

 

Adresse physique

Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie - UMR 7590 - Sorbonne Université - 4, place Jussieu - Tour 23 - Barre 22-23, 4e étage - 75252 Paris Cedex 5

 

Adresse de livraison

Accès : 7 quai Saint Bernard - 75005 Paris, Tour 22.

Contact : Antonella Intili : Barre 22-23, 4e étage, pièce 420, 33 +1 44 27 25 61

 

 

Fax : 33 +1 44 27 51 52