Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie
UMR 7590 - Sorbonne Université/CNRS/MNHN/IRD

Thématiques

Les activités de recherche de l’équipe sont réparties selon deux axes principaux :

Analyse du répertoire fonctionnel des génomes, avec une attention particulière portée au “dark proteome” (i.e. les séquences protéiques n’étant encore associées à aucune famille connue) et à la description de la diversité fonctionnelle issue de l’évolution. Les développements méthodologiques réalisés dans ce domaine reposent sur la considération des caractéristiques structurales des protéines au travers d’approches théoriques (Hydrophobic Cluster Analysis (HCA), or Most Interacting Residues (MIR)). Ces recherches sont appliquées en particulier à l’analyse de protéines d’intérêt médical et environnemental, avec un accent sur l’évaluation des conséquences structurales et fonctionnelles introduites sous l’effet de mutations des acides aminés.

• Analyse multi-échelles des structures, dynamiques et fonctions des macromolécules biologiques, depuis la compréhension des mécanismes moléculaires survenant sur l’ADN suite à des radiations ionisantes jusqu’à l’analyse de la variabilité conformationnelle de complexes à partir de l’analyse d’images issues de la cryo-microscopie électronique. Cet axe inclut également l’application de techniques de modélisation et de simulations de dynamique moléculaire à la compréhension des fonctions et dysfonctions des protéines et à leur modulation, dans le cadre du développement d’approches thérapeutiques spécifiques. Sur le plan expérimental, des approches complémentaires de biochimie et de biophysique sont appliquées à la caractérisation de protéines membranaires, ainsi que d’assemblages complexes et dynamiques (sHSPs, KEOPS, ...).

Cécile Duflot (cecile.duflot @ impmc.upmc.fr) - 25/10/17

Traductions :

Egalement dans la rubrique

    Zoom Science - Mécanisme moléculaire d’ouverture du canal à potassium : le modèle twist-to-open revisité - Juillet 2020

    Les canaux potassiques (Kir) à rectification entrante sont des protéines transmembranaires qui contrôlent le passage des ions K+ à travers les membranes des cellules.  Ces protéines sont impliquées dans des processus physiologiques fondamentaux tels que la régulation du volume cellulaire, la contraction...

    » Lire la suite

    Contact

    Guillaume Fiquet

    Directeur de l'institut

    guillaume.fiquet(at)upmc.fr

     

    N.

    Responsable administratif

    33 +1 44 27 52 17

     

    Jérôme Normand

    Gestion du personnel

    Réservation des salles

    jerome.normand(at)upmc.fr

     

    Antonella Intili

    Accueil et logistique

    Réservation des salles

    antonella.intili(at)upmc.fr

     

     

    Danielle Raddas

    Responsable financière

    danielle.raddas(at)upmc.fr

     

    Cécile Duflot

    Communication

    cecile.duflot(at)upmc.fr

    33 +1 44 27 46 86

     

    Contact unique pour l'expertise de météorites

     

    Contact unique pour l'expertise de matériaux et minéraux

     

    Stages d'observation pour élèves de 3e et de Seconde

    feriel.skouri-panet(at)upmc.fr

     

    Adresse postale

    Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie - UMR 7590

    Sorbonne Université - 4, place Jussieu - BC 115 - 75252 Paris Cedex 5

     

    Adresse physique

    Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie - UMR 7590 - Sorbonne Université - 4, place Jussieu - Tour 23 - Barre 22-23, 4e étage - 75252 Paris Cedex 5

     

    Adresse de livraison

    Accès : 7 quai Saint Bernard - 75005 Paris, Tour 22.

    Contact : Antonella Intili : Barre 22-23, 4e étage, pièce 420, 33 +1 44 27 25 61

     

     

    Fax : 33 +1 44 27 51 52

    L'IMPMC en chiffres

    L'IMPMC compte environ 195 personnes dont :

     

    • 40 chercheurs CNRS
    • 46 enseignants-chercheurs
    • 19 ITA CNRS
    • 15 ITA non CNRS
    • 50 doctorants
    • 13 post-doctorants
    • 12 bénévoles

     

     Chiffres : janvier 2016