Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie
UMR 7590 - Sorbonne Université/CNRS/MNHN/IRD

Séminaire - Formation d'hétérogénéités isotopiques dans la matière organique des micrométéorites ultracarbonées : irradiation de manteaux glacés - Julien Rojas (Site Buffon)

Julien Rojas - Université d’Orsay/Muséum national d’Histoire naturelle

 

Résumé 

Les particules interplanétaires submillimétriques représentent la principale source de matière d’origine extraterrestre sur Terre, avec un flux annuel en surface estimé à 5200 tonnes, sur la base des données de la collection Concordia. Ces particules sont collectées dans les airs et en surface formant les collections de poussières interplanétaires (IDPs) et de micrométéorites. Parmi les micrométéorites récoltées en Antarctique par les équipes françaises et japonaises, des particules très riches en carbone ont été identifiées, donnant accès à d’importantes quantités de matière organique : les micrométéorites antarctiques ultra-carbonées (UCAMM). Les UCAMM sont très appauvries en minéraux et contiennent une matière organique riche en azote (N/C ≈ 0,01 – 0,2). Ces observations suggèrent que la matière organique des UCAMM serait formée par l’irradiation par les rayonnements cosmiques galactiques de manteaux glacés riches en azote sur des petits corps du système solaire. L’analyse, par spectrométrie de masse des ions secondaires, de la composition isotopique en éléments légers (H, C et N) de la matière organique des UCAMM a mis en évidence de fortes hétérogénéités à petite échelle et d’une particule à l’autre. Nous avons mené plusieurs expériences de synthèse organique par irradiation de glaces azotées marquées isotopiquement, réalisées aux Grand Accélérateur National d’Ions Lourds (GANIL), pour étudier le scénario de formation de la matière organique des UCAMM. Les résultats obtenus confirment que les hétérogénéités isotopiques des UCAMM peuvent s’expliquer par un héritage des réservoirs gazeux présents dans le disque protoplanétaire et ayant condensé à la surface des corps parents des UCAMM.

Cécile Duflot - 30/05/22

Traductions :

    Les séminaires ailleurs

    Nous avons sélectionné quelques sites sur lesquels sont recensés des séminaires pouvant vous intéresser :
    Semparis : les serveur des séminaires parisiens
    LPTMC
    SOLEIL
    ESPCI
    Laboratoire Léon Brillouin
    INSP
    IPGP
    CEA
    Colloquium Pierre et Marie Curie

    » Lire la suite

    Contact

    A. Marco Saitta

    Directeur de l'institut

    marco.saitta(at)sorbonne-universite.fr

     

    Bruno Moal

    Secrétaire général

    33 +1 44 27 52 17

    bruno.moal(at)sorbonne-universite.fr

     

    Jérôme Normand

    Gestion du personnel

    Réservation des salles

    jerome.normand(at)upmc.fr

     

    Antonella Intili

    Accueil et logistique

    Réservation des salles

    antonella.intili(at)upmc.fr

     

    Ouafa Faouzi

    Gestion financière

    gestionimpmc@impmc.upmc.fr (gestionimpmc @ impmc.upmc.fr)

     

    Cécile Duflot

    Communication

    cecile.duflot(at)upmc.fr

    33 +1 44 27 46 86

     

    Expertiser une météorite

     

    Contact unique pour l'expertise de matériaux et minéraux

     

    Stages d'observation pour élèves de 3e et de Seconde

    feriel.skouri-panet(at)upmc.fr

     

    Adresse postale

    Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie - UMR 7590

    Sorbonne Université - 4, place Jussieu - BC 115 - 75252 Paris Cedex 5

     

    Adresse physique

    Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie - UMR 7590 - Sorbonne Université - 4, place Jussieu - Tour 23 - Barre 22-23, 4e étage - 75252 Paris Cedex 5

     

    Adresse de livraison

    Accès : 7 quai Saint Bernard - 75005 Paris, Tour 22.

    Contact : Antonella Intili : Barre 22-23, 4e étage, pièce 420, 33 +1 44 27 25 61

     

     

    Fax : 33 +1 44 27 51 52