Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie
UMR 7590 - Sorbonne Université/CNRS/MNHN/IRD

Séminaire/Seminar (Site Buffon) - Observations de la nébuleuse d'Orion avec le télescope spatial James Webb : implications pour la formation planétaire et la spectroscopie des galaxies de l'univers lointain - Olivier Berné

Jeudi 11 mai 2023 à 11 h.

Olivier BERNE - Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie, Toulouse

 

Résumé

Le télescope spatial James Webb a été lancé le 25 décembre 2021. Depuis l'été dernier, il observe avec succès l'univers local et lointain. Dans le cadre du programme Early Release Science intitulé "PDRs4All" (Berné, Habart, Peeters et al., 2022), notre équipe a pu disposer dès le mois de septembre d'observations de la Nébuleuse d'Orion réalisées avec le télescope Webb. Ces observations révèlent les effets du rayonnement UV lointain (FUV, c'est-à-dire des photons UV avec une énergie inférieure à la limite de Lyman de 13,6 eV) émis par les étoiles massives sur leur environnement, avec un niveau de détail inédit.

L'analyse préliminaire des données permet, d'une part, de caractériser le chauffage du milieu interstellaire par le rayonnement FUV des étoiles massives et le spectre infrarouge qui en découle, établissant ainsi une relation entre les signatures spectroscopiques et les conditions physiques. Cette relation pourra ensuite être utilisée pour interpréter les spectres des galaxies, même les plus lointaines, afin de mieux comprendre leurs propriétés. 

D'autre part, les observations d'Orion ont permis de mettre en évidence un disque protoplanétaire irradié par les photons FUV. Cette irradiation crée un vent, entraînant une perte de masse du disque équivalente à environ 1% de la masse de la Terre par an. Cette perte de masse est suffisante pour empêcher la formation de planètes géantes autour d'étoiles de faible masse dans des amas contenant des étoiles massives, comme c'est le cas dans la nébuleuse d'Orion.

Le rayonnement FUV semble également avoir un effet sur la chimie du disque, produisant des hydrures tels que OH et CH+. Certaines signatures spectroscopiques présentes dans nos données, en cours d’identification, semblent correspondre à des espèces chimiques carbonées détectées pour la première fois dans l’espace. Cette identification permettra, avec le soutien des expériences de laboratoire et la modélisation en physique moléculaire, de lever le voile sur des réseaux inexplorés de formation de molécules organiques. 

 

05/04/23

Traductions :

    Les séminaires ailleurs

    Nous avons sélectionné quelques sites sur lesquels sont recensés des séminaires pouvant vous intéresser :
    Semparis : les serveur des séminaires parisiens
    LPTMC
    SOLEIL
    ESPCI
    Laboratoire Léon Brillouin
    INSP
    IPGP
    CEA
    Colloquium Pierre et Marie Curie

    » Lire la suite

    Contact

    A. Marco Saitta

    Directeur de l'institut

    marco.saitta(at)sorbonne-universite.fr

     

    Bruno Moal

    Secrétaire général

    33 +1 44 27 52 17

    bruno.moal(at)sorbonne-universite.fr

     

    Jérôme Normand

    Gestion du personnel

    Réservation des salles

    jerome.normand(at)sorbonne-universite.fr

     

    Antonella Intili

    Accueil et logistique

    Réservation des salles

    antonella.intili(at)sorbonne-universite.fr

     

    Ouafa Faouzi

    Gestion financière

    gestionimpmc@impmc.upmc.fr (gestionimpmc @ impmc.upmc.fr)

     

    Cécile Duflot

    Communication

    cecile.duflot(at)sorbonne-universite.fr

    33 +1 44 27 46 86

     

    Expertiser une météorite

     

    Contact unique pour l'expertise de matériaux et minéraux

     

    Stages d'observation pour élèves de 3e et de Seconde

    feriel.skouri-panet(at)sorbonne-universite.fr

     

    Adresse postale

    Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie - UMR 7590

    Sorbonne Université - 4, place Jussieu - BC 115 - 75252 Paris Cedex 5

     

    Adresse physique

    Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie - UMR 7590 - Sorbonne Université - 4, place Jussieu - Tour 23 - Barre 22-23, 4e étage - 75252 Paris Cedex 5

     

    Adresse de livraison

    Accès : 7 quai Saint Bernard - 75005 Paris, Tour 22.

    Contact : Antonella Intili : Barre 22-23, 4e étage, pièce 420, 33 +1 44 27 25 61

     

     

    Fax : 33 +1 44 27 51 52