Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie
UMR 7590 - Sorbonne Université/CNRS/MNHN/IRD

Soutenance de thèse de Sigrid Görgen

Sigrid Görgen, doctorante dans l'équipe Biomineralogy:history, mechanimsn and applications (BIOMIN) soutient sa thèse le vendredi 9 octobre 2020 à 14 h.

En visioconférence

Les mécanismes moléculaires de la biominéralisation intracellulaire de CaCO3 chez les cyanobactéries

Résumé

La biominéralisation de carbonate de calcium est un processus répandu chez les bactéries. Cependant les mécanismes moléculaires sous-jacents restent mal compris. Récemment, la biominéralisation intracellulaire de phases amorphes de carbonate de calcium (iACC) a été découverte chez des cyanobactéries répandues environnementalement et phylogénétiquement. Un gène orphelin de fonction inconnue, nommé ccyA et codant pour une protéine nommée Calcyanine, a été identifié uniquement chez ces cyanobactéries.

Ainsi mon travail de thèse a consisté à développer une approche génétique pour analyser la fonction in vivo du gène ccyA et déterminer si la protéine qu’il codeest impliquée ou non dans la formation des iACC. L’échec des tentatives de délétion de ccyA chez Cyanothece sp. PCC 7425 et Synechococcus sp. PCC 6312 suggère que ce gène leur est essentiel. Nous avons donc construit une expression hétérologue de ccyA dans des cyanobactéries modèles ne formant pas naturellement des iACC. L’expression constitutive de diverses séquences du gène ccyA a montré que la croissance de Synechococcus elongatus PCC 7942 est ralentie par rapport à celle de la souche sauvage. En accord, les mutants exprimant le ccyA présentent plus de cellules mortes que la souche sauvage. Enfin, ces mutants possèdent plus de calcium intracellulaire que la souche sauvage, suggérant une modification de l’homéostasie du calcium. Enfin, j’ai introduit des plasmides par conjugaison chez Cyanothece sp. PCC 7425 et Synechococcus sp. PCC 6312 leur permettant de surproduire la protéine Calcyanie couplée à la eGFP. La Calcyanine fusionnée avec la eGFP se localise à la membrane et aux pôles des cellules chez la souche Synechococcus sp. PCC 6312. 

 

Jury

  • Virginie Chapon – Directrice de recherche (BIAM-CEA) - Rapportrice
  • David Moreira - Directeur de recherche (ESE-Paris Saclay) - Rapporteur
  • Jorge Cubo – Professeur – (PDM-Sorbonne Université) - Examinateur 
  • Muriel Gugger – Directrice de recherche – (PCC-Institut Pasteur) - co-encadrante de thèse
  • Corinne Cassier-Chauvat – Directrice de recherche – (LBBC-CEA) - Co-directrice de thèse
  • Karim Benzerara – Directeur de recherche – (BIOMIN-Sorbonne université) - Directeur de thèse

Cécile Duflot - 07/10/20

Traductions :

    Zoom Science - Grâce à la pression, un complexe paramagnétique FeCo agit comme un interrupteur moléculaire - Octobre 2020

    Les commutateurs magnétiques moléculaires sont des matériaux dont les propriétés optiques, magnétiques, diélectriques ou mécaniques changent radicalement en réponse à des stimuli externes comme la lumière, la température ou la pression. L’intérêt de ces composés réside dans leur grand potentiel d’exploitation...

    » Lire la suite

    Contact

    Guillaume Fiquet

    Directeur de l'institut

    guillaume.fiquet(at)upmc.fr

     

    Bruno Moal

    Administrateur

    33 +1 44 27 52 17

    bruno.moal(at)upmc.fr

     

    Jérôme Normand

    Gestion du personnel

    Réservation des salles

    jerome.normand(at)upmc.fr

     

    Antonella Intili

    Accueil et logistique

    Réservation des salles

    antonella.intili(at)upmc.fr

     

     

    Danielle Raddas

    Responsable financière

    danielle.raddas(at)upmc.fr

     

    Cécile Duflot

    Communication

    cecile.duflot(at)upmc.fr

    33 +1 44 27 46 86

     

    Contact unique pour l'expertise de météorites

     

    Contact unique pour l'expertise de matériaux et minéraux

     

    Stages d'observation pour élèves de 3e et de Seconde

    feriel.skouri-panet(at)upmc.fr

     

    Adresse postale

    Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie - UMR 7590

    Sorbonne Université - 4, place Jussieu - BC 115 - 75252 Paris Cedex 5

     

    Adresse physique

    Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie - UMR 7590 - Sorbonne Université - 4, place Jussieu - Tour 23 - Barre 22-23, 4e étage - 75252 Paris Cedex 5

     

    Adresse de livraison

    Accès : 7 quai Saint Bernard - 75005 Paris, Tour 22.

    Contact : Antonella Intili : Barre 22-23, 4e étage, pièce 420, 33 +1 44 27 25 61

     

     

    Fax : 33 +1 44 27 51 52

    L'IMPMC en chiffres

    L'IMPMC compte environ 195 personnes dont :

     

    • 40 chercheurs CNRS
    • 46 enseignants-chercheurs
    • 19 ITA CNRS
    • 15 ITA non CNRS
    • 50 doctorants
    • 13 post-doctorants
    • 12 bénévoles

     

     Chiffres : janvier 2016