Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie
UMR 7590 - Sorbonne Université/CNRS/MNHN/IRD

Soutenance de thèse de Lucie Huart

Lucie Huart, doctorante dans l'équipe Bioinformatique et BioPhysique (BIBIP) soutient sa thèse le lundi 17 janvier 2022 à 14 h.

Sorbonne Université - Amphi 25 - Campus P. et M. Curie - 75005 Paris

 

Effets d'ionisation en couche interne sur des molécules  d'intérêt  biologique en  milieu aqueux

Résumé

Depuis la découverte des rayonnements ionisants (radioactivité, rayons X,  particules  chargées), la chimie de l'eau reste très étudiée car elle sous-tend de nombreux domaines, de l'industrie nucléaire à la médecine. Si les interactions commencent au niveau atomique, elles ont un impact au niveau moléculaire et peuvent affecter le comportement d'un organisme vivant à plus long terme. Afin de comprendre et de prévoir l'impact des rayonnements ionisants, une description précise du dépôt d'énergie dans la matière est nécessaire.

Parmi les événements ionisants, les ionisations en couche interne sont généralement considérées comme les événements les plus énergétiques, entraînant un dépôt d'énergie de plusieurs centaines d'électronvolts (eV) à l'échelle d'un atome. Cependant, ils restent mal décrits en phase condensée. L'objectif de cette thèse est d'utiliser le rayonnement X basse énergie (100 -10 keV, dit X-mous) pour déclencher ces événements autour de différents seuils K d'ionisation par irradiation de biomolécules solvatées.

Cette étude s'est d'abord focalisée sur l'irradiation de l'eau pure, puis en présence de sels métalliques en solution pour enfin étudier l'effet sur des molécules d'intérêt biologique. L'originalité de ce projet pluridisciplinaire réside dans l'association de techniques physico­ chimiques (quantification des dommages radio-induits, développement de dispositifs d'irradiation pour les rayonnements à faible pénétration) et d'une approche physique (basée sur la spectroscopie électronique) pour aboutir à une description multi-échelle.

 

Inner shell ionization effects on molecules of biological interest in an aqueous medium

Abstract

Since  the  discovery  of  ionizing  radiation  (radioactivity,  X-rays,  charged  particles),  the chemistry of water remains widely studied as it underlies many fields from nuclear industry to medicine. If interactions start  at  the atomic  level,  they  have  an  impact at  the  molecular  level and can affect the behavior of a living organism in the longer term. ln order to understand  and predict the impact of  ionizing  radiations,  a  precise  description  of  the  energy  deposition  in matter is necessary.

Among ionizing events, core-ionizations are  usually  considered  as  most  energetic  events, bringing energy deposition of several hundreds of eV at the scale  of  an  atom.  However,  they remain poorly described in condensed  phase.  The  aim  of  this  thesis  is  to  use  soft  X-ray radiation (100 -10 keV) to trigger these K-shell events around different ionization thresholds by irradiating solvated biomolecules. This study first  focused  on  irradiation  of  pure  water,  then  in the presence of solvated salts to finally investigate the effect  on molecules  of  biological  interest. The originality of this multidisciplinary  project  lies  in  the  association  of  physico-chemical technics (quantification of radiation-induced damage, development of irradiation devices for low-penetrating radiation) and physical approach (based on electron spectroscopy) to bring a multi-scale description.

Jury

  • Eckart RÜHL, Professeur (Freie Universität Berlin), Rapporteur 
  • Jean-Luc RAVANAT, Directeur de recherche, HDR (CEA Grenoble), Rapporteur
  • François ROCHET, Professeur, HDR (Sorbonne Université), Examinateur
  • Sandrine LACOMBE, Professeure, HDR (Université Paris-Saclay), Examinatrice
  • Sylwia PTASINSKA, Professeure associée (University of Notre Dame), Examinatrice
  • M.-A.HERVE DU PENHOAT, Maître de conférence, HDR (Sorbonne Université), Directrice de thèse
  • Jean-Philippe RENAULT, Chercheur CEA, HDR (CEA Saclay), Co-encadrant
  • Christophe NICOLAS, Scientifique de ligne (Synchrotron SOLEIL), Co-encadrant
  • Jérôme PALAUDOUX, Maître de conférence, HDR (Sorbonne Université), Supervisor

 

 

Cécile Duflot - 06/01/22

Traductions :

    Zoom Science - Décrypter la couleur des visages dans les vitraux médiévaux : le rôle original du manganèse

    Les verres historiques fournissent des informations uniques sur le développement technologique et les sensibilités artistiques des sociétés. Ils peuvent être colorés par divers éléments, parmi lesquels le manganèse joue un rôle particulier : alors que Mn3+ est un colorant pourpre puissant, Mn2+ ne donne...

    » Lire la suite

    Contact

    A. Marco Saitta

    Directeur de l'institut

    marco.saitta(at)sorbonne-universite.fr

     

    Bruno Moal

    Secrétaire général

    33 +1 44 27 52 17

    bruno.moal(at)sorbonne-universite.fr

     

    Jérôme Normand

    Gestion du personnel

    Réservation des salles

    jerome.normand(at)upmc.fr

     

    Antonella Intili

    Accueil et logistique

    Réservation des salles

    antonella.intili(at)upmc.fr

     

    Ouafa Faouzi

    Gestion financière

    gestionimpmc@impmc.upmc.fr (gestionimpmc @ impmc.upmc.fr)

     

    Cécile Duflot

    Communication

    cecile.duflot(at)upmc.fr

    33 +1 44 27 46 86

     

    Expertiser une météorite

     

    Contact unique pour l'expertise de matériaux et minéraux

     

    Stages d'observation pour élèves de 3e et de Seconde

    feriel.skouri-panet(at)upmc.fr

     

    Adresse postale

    Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie - UMR 7590

    Sorbonne Université - 4, place Jussieu - BC 115 - 75252 Paris Cedex 5

     

    Adresse physique

    Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie - UMR 7590 - Sorbonne Université - 4, place Jussieu - Tour 23 - Barre 22-23, 4e étage - 75252 Paris Cedex 5

     

    Adresse de livraison

    Accès : 7 quai Saint Bernard - 75005 Paris, Tour 22.

    Contact : Antonella Intili : Barre 22-23, 4e étage, pièce 420, 33 +1 44 27 25 61

     

     

    Fax : 33 +1 44 27 51 52

    L'IMPMC en chiffres

    L'IMPMC compte environ 195 personnes dont :

     

    • 40 chercheurs CNRS
    • 46 enseignants-chercheurs
    • 19 ITA CNRS
    • 15 ITA non CNRS
    • 50 doctorants
    • 13 post-doctorants
    • 12 bénévoles

     

     Chiffres : janvier 2016