Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie
UMR 7590 - Sorbonne Université/CNRS/MNHN/IRD

Presse multi-enclumes 1000 tonnes

L'IMPMC dispose d’une presse multi-enclumes 1 000 tonnes (dont l’installation et la modernisation ont été financées par [1]) pouvant générer jusqu’à 20 GPa et 2200°C grâce à un nouveau module de Walker (financé par [2,1,3]) dans une configuration 10/4 (octaèdre de MgO dopé Cr2O3 de 10 mm d’arête et 4 mm de troncature pour les enclumes) pour des cubes en carbure de tungstène de second étage de 32 mm (ha 6%-Co, Hawedia). Le chauffage de l'échantillon peut être réalisé par différents types de fours internes : chromite LaCrO3, graphite ou Rhénium. La température de l'échantillon (jusqu'à 2200°C) au cours des expériences est mesurée par un thermocouple type C (W95Re5-W74Re26). La presse peut également accueillir un module DIA [1] où les dimensions de l'échantillon peuvent varier de 1 mm de diamètre à 10 mm pour le plus grand assemblage haute pression et haute température (HP-HT).

La régulation de la température et de la pression est entièrement automatique et est commandée par un dispositif non commercial (collaboration avec l’Institut Néel) via une interface de logiciel sophistiqué (dispositif financé par [1] et [4]). Ce dispositif nous permet de réaliser des expériences de synthèses HP-HT de longue durée (plusieurs jours) dans de bonnes conditions de stabilité en température et en pression.

 

Sources de financements

[1]       ANR « BCNOP » (ANR-2011-BS08-018).

[2]       « Synthèse de matériaux en conditions extrêmes », projet DIM Oxymore (2013).

[3]       Projet émergence UPMC EME1106  (2011).

[4]       Crédit d’intervention CNRS (2012-2013).

 

Contact

Yann Le Godec (yann.legodec @ impmc.upmc.fr)

 

Cécile Duflot - 05/04/19

Traductions :

    Zoom Science - Stockage réinscriptible de données par changement de phase : étude des trois phases du matériau prototype GeTe - Juin 2019

    Les supports optiques de stockage réinscriptibles (DVD, Blu-ray) utilisent la réversibilité entre deux phases d’un matériau et leur stabilité sous différentes conditions thermodynamiques. Dans le cas du matériau prototype GeTe (Tellurure de germanium) il s’agit d’une transition à pression ambiante,...

    » Lire la suite

    Contact

    Guillaume Fiquet (Guillaume.Fiquet @ upmc.fr)

    Directeur de l'institut

    33 +1 44 27 52 17

     

    Nalini Loret (Nalini.Loret @ upmc.fr)

    Attachée de direction

    33 +1 44 27 52 17

     

    Jérôme Normand (jerome.normand @ upmc.fr)

    Gestion du personnel

    Réservation des salles

    33 +1 44 27 74 99

     

    Antonella Initili (Antonella.Intili @ upmc.fr)

    Accueil et logistique

    Réservation des salles

    33 +1 44 27 25 61

     

    Danielle Raddas (cecile.duflot @ impmc.upmc.fr)

    Gestion financière

    33 +1 44 27 56 82

     

    Cécile Duflot (cecile.duflot @ upmc.fr)

    Communication

    33 +1 44 27 46 86

     

    Contact unique pour l'expertise de météorites

     

    Contact unique pour l'expertise de matériaux et minéraux

     

    Stages d'observation pour les 3e et les Seconde : feriel.skouri-panet@upmc.fr (feriel.skouri-panet @ upmc.fr)

     

    Adresse postale

    Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie - UMR 7590

    Sorbonne Université - 4, place Jussieu - BC 115 - 75252 Paris Cedex 5

     

    Adresse physique

    Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie - UMR 7590 - Sorbonne Université - 4, place Jussieu - Tour 23 - Barre 22-23, 4e étage - 75252 Paris Cedex 5

     

    Adresse de livraison

    Accès : 7 quai Saint Bernard - 75005 Paris, Tour 22.

    Contact : Antonella Intili : Barre 22-23, 4e étage, pièce 420, 33 +1 44 27 25 61

     

     

    Fax : 33 +1 44 27 51 52

    L'IMPMC en chiffres

    L'IMPMC compte environ 195 personnes dont :

     

    • 40 chercheurs CNRS
    • 46 enseignants-chercheurs
    • 19 ITA CNRS
    • 15 ITA non CNRS
    • 50 doctorants
    • 13 post-doctorants
    • 12 bénévoles

     

     Chiffres : janvier 2016