Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie
UMR 7590 - Sorbonne Université/CNRS/MNHN/IRD

Zoom Science - Une nouvelle bactérie championne de la biominéralisation - Janvier 2021

Certaines bactéries sont capables de former des phases minérales. Ceci a de nombreuses implications aussi bien pour les processus chimiques se déroulant à la surface de la Terre, la recherche de traces de vie passée, la synthèse de nouveaux matériaux ou bien le développement de procédés de dépollution. Cependant, on connait encore mal la diversité de ces organismes biominéralisateurs. Des 

chercheurs du BIAM, de l’IMPMC, de l’IPGP, du synchrotron SOLEIL et de l’institut Pasteur ont étudié des sédiments et des échantillons d’eau du lac Pavin. Ils y ont découvert une nouvelle espèce bactérienne, championne de la biominéralisation puisqu’elle synthétise intracellulairement à la fois des nanocristaux de magnétite mais aussi de volumineux granules de carbonate de calcium amorphe. Son abondance et sa localisation dans la zone de transition oxique-anoxique, pourrait conférer à cette bactérie un rôle géochimique particulièrement important et ignoré jusqu’ici.

Télécharger le Zoom Science

 

Référence

"Intracellular amorphous Ca-carbonate and magnetite biomineralization by a magnetotactic bacterium affiliated to the Alphaproteobacteria"

Caroline L. Monteil, Karim Benzerara, Nicolas Menguy, Cécile C. Bidaud, Emmanuel Michot-Achdjian, Romain Bolzoni, François P. Mathon, Margot Coutaud, Béatrice Alonso, Camille Garau, Didier Jézéquel, Eric Viollier, Nicolas Ginet, Magali Floriani, Sufal Swaraj, Martin Sachse, Vincent Busigny, Elodie Duprat, François Guyot, Christopher T. Lefevre

ISME J 15, 1–18 (2021)

Article


Contacts

Karim Benzerara : karim.benzerara(at)sorbonne.universite.fr

Nicolas Menguy : nicolas.menguy(at)sorbonne-universite.fr

 

Cécile Duflot - 04/01/21

Traductions :

    Zoom Science - Une nouvelle bactérie championne de la biominéralisation - Janvier 2021

    Certaines bactéries sont capables de former des phases minérales. Ceci a de nombreuses implications aussi bien pour les processus chimiques se déroulant à la surface de la Terre, la recherche de traces de vie passée, la synthèse de nouveaux matériaux ou bien le développement de procédés de dépollution...

    » Lire la suite

    Contact

    Guillaume Fiquet

    Directeur de l'institut

    guillaume.fiquet(at)upmc.fr

     

    Bruno Moal

    Administrateur

    33 +1 44 27 52 17

    bruno.moal(at)upmc.fr

     

    Jérôme Normand

    Gestion du personnel

    Réservation des salles

    jerome.normand(at)upmc.fr

     

    Antonella Intili

    Accueil et logistique

    Réservation des salles

    antonella.intili(at)upmc.fr

     

     

    Danielle Raddas

    Responsable financière

    danielle.raddas(at)upmc.fr

     

    Cécile Duflot

    Communication

    cecile.duflot(at)upmc.fr

    33 +1 44 27 46 86

     

    Contact unique pour l'expertise de météorites

     

    Contact unique pour l'expertise de matériaux et minéraux

     

    Stages d'observation pour élèves de 3e et de Seconde

    feriel.skouri-panet(at)upmc.fr

     

    Adresse postale

    Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie - UMR 7590

    Sorbonne Université - 4, place Jussieu - BC 115 - 75252 Paris Cedex 5

     

    Adresse physique

    Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie - UMR 7590 - Sorbonne Université - 4, place Jussieu - Tour 23 - Barre 22-23, 4e étage - 75252 Paris Cedex 5

     

    Adresse de livraison

    Accès : 7 quai Saint Bernard - 75005 Paris, Tour 22.

    Contact : Antonella Intili : Barre 22-23, 4e étage, pièce 420, 33 +1 44 27 25 61

     

     

    Fax : 33 +1 44 27 51 52

    L'IMPMC en chiffres

    L'IMPMC compte environ 195 personnes dont :

     

    • 40 chercheurs CNRS
    • 46 enseignants-chercheurs
    • 19 ITA CNRS
    • 15 ITA non CNRS
    • 50 doctorants
    • 13 post-doctorants
    • 12 bénévoles

     

     Chiffres : janvier 2016