Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie
UMR 7590 - Sorbonne Université/CNRS/IRD/MNHN

Plongée glacée dans les entrailles d’une cyanobactérie biominéralisante

L’existence de bactéries formant des phases amorphes de carbonate de calcium intracellulaires semble paradoxale. En effet, la concentration en ions calcium nécessaire pour permettre la précipitation de ces phases minérales est bien supérieure au seuil de toxicité admis pour les intérieurs cellulaires. Pour résoudre ce mystère, des membres de l’IMPMC en collaboration avec des scientifiques de l’Institut Pasteur et de l’I2BC1 ont récemment analysé l’ultrastructure de ces bactéries en utilisant la cryo-microscopie électronique en transmission. Ceci leur a permis de montrer que les grains de carbonate de calcium se forment au sein d’un nouveau compartiment intracellulaire séparé du reste de la cellule par une enveloppe lipidique et/ou protéique. Ces observations résolvent ainsi le paradoxe apparent : le nouveau compartiment permet la création de conditions propices à la précipitation minérale, notamment via une concentration élevée en ions calcium, tout en préservant le reste de la cellule de la toxicité du calcium. Au final, cette étude montre l’existence de structures spécifiques développées par des bactéries au cours de l’évolution pour la formation de carbonates de calcium intracellulaires.

 

Légende image :
Micrographies de cryo-MET montrant une cellule de Gloeomargarita lithophora en coupe (à droite). Deux granules de carbonate de calcium amorphes denses aux électrons apparaissent au centre de la cellule. Les membranes distribuées concentriquement délimitent les thylakoïdes. Un grandissement autour d’une inclusion de carbonate montre une enveloppe (flèche au centre, barre d’échelle 10 nm). à gauche : carboxysome (barre d’échelle : 50 nm).

© IMPMC

1. Institut de Biologie Intégrative de la Cellule

Télécharger l'article

 

Référence

"Amorphous calcium carbonate granules form within an intracellular compartment in calcifying cyanobacteria"
Marine Blondeau, Martin Sachse, Claire Boulogne, Cynthia Gillet, Jean-Michel Guigner, Fériel Skouri-Panet, Mélanie Poinsot, Céline Ferard, Jennyfer Miot, Karim Benzerara
Frontiers in Microbiology, 9, #1768 (2018)


https://doi.org/10.3389/fmicb.2018.01768


Contact

Karim.benzerara @ upmc.fr

Cécile Duflot - 07/12/18

Traductions :

    Plongée glacée dans les entrailles d’une cyanobactérie biominéralisante

    L’existence de bactéries formant des phases amorphes de carbonate de calcium intracellulaires semble paradoxale. En effet, la concentration en ions calcium nécessaire pour permettre la précipitation de ces phases minérales est bien supérieure au seuil de toxicité admis pour les intérieurs cellulaires...

    » Lire la suite

    Contact

    Guillaume Fiquet (Guillaume.Fiquet @ upmc.fr)

    Directeur de l'institut

    33 +1 44 27 52 17

     

    Nalini Loret (Nalini.Loret @ upmc.fr)

    Attachée de direction

    33 +1 44 27 52 17

     

    Evancia Mahambou (evancia.mahambou @ upmc.fr)

    Gestion du personnel

    33 +1 44 27 74 99

     

    Danielle Raddas (cecile.duflot @ impmc.upmc.fr)

    Gestion financière

    33 +1 44 27 56 82

     

    Cécile Duflot (cecile.duflot @ upmc.fr)

    Communication

    33 +1 44 27 46 86

     

    Expertise de météorites

     

    Expertise de matériaux et minéraux

     

    Stages d'observation pour les 3e et les Seconde : feriel.skouri-panet@upmc.fr (feriel.skouri-panet @ upmc.fr)

     

    Adresse postale

    Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie - UMR 7590

    Sorbonne Université - 4, place Jussieu - BC 115 - 75252 Paris Cedex 5

     

    Adresse physique

    Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie - UMR 7590 - Sorbonne Université - 4, place Jussieu - Tour 23 - Barre 22-23, 4e étage - 75252 Paris Cedex 5

     

    Adresse de livraison

    Accès : 7 quai Saint Bernard - 75005 Paris, Tour 22.

    Contact : Antonella Intili : Barre 22-23, 4e étage, pièce 420, 33 +1 44 27 25 61

     

     

    Fax : 33 +1 44 27 51 52

    L'IMPMC en chiffres

    L'IMPMC compte environ 195 personnes dont :

     

    • 40 chercheurs CNRS
    • 46 enseignants-chercheurs
    • 19 ITA CNRS
    • 15 ITA non CNRS
    • 50 doctorants
    • 13 post-doctorants
    • 12 bénévoles

     

     Chiffres : janvier 2016