Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie
UMR 7590 - Sorbonne Université/CNRS/MNHN/IRD

Zoom Science - Les liaisons chimiques atomiques à l’origine des propriétés et applications macroscopiques : métavalence et thermoélectricité - Décembre 2020

Les matériaux thermoélectriques et à changement de phase, notamment à base de chalcogénures, pourraient être mieux optimisés pour des applications industrielles (supports optiques de stockage réinscriptibles) moyennant une compréhension approfondie des mécanismes régissant leurs propriétés. Le matériau prototype GeTe présente des caractéristiques singulières comme l’anharmonicité et une transition à haute température de la phase cristallographique rhomboédrique à la phase cubique. Les diagrammes de phase de bon nombre de ces matériaux sont complexes et demeurent encore mal connus. Un pas majeur a été franchi grâce à l’identification d’une liaison chimique dite «métavalente» dans ces matériaux avec des méthodes de chimie quantique. En effet, la liaison métavalente est caractéristique de propriétés intermédiaires entre celles des solides isolants (ioniques ou covalents) et des métaux conducteurs et serait à l’origine des propriétés de GeTe. Afin de tester cette hypothèse, des chercheurs et ingénieurs de l’IMPMC ont comparé en fonction de la pression et de la température GeTe à deux autres composés voisins, GeSe et SnSe en utilisant la spectroscopie Raman (diffusion de la lumière). La spécificité de GeTe est mise en évidence et appuie le modèle de la métavalence pour ce matériau. 

Télécharger l'article

Référence


"Functional Monochalcogenides: Raman Evidence Linking Properties, Structure, and Metavalent Bonding"

Christophe Bellin, Amit Pawbake, Lorenzo Paulatto, Keevin Beneut, Johan Biscaras, Chandrabhas Narayana, Alain Polian, Dattatray J. Late, Abhay Shukla.

Physical Review Letters 125, 145301 (2020) - DOI: 10.1103/PhysRevLett.125.145301

Article

Voir aussi : Zoom Science - Stockage réinscriptible de données par changement de phase : étude des 3 phases du matériau prototype GeTe - Juin 2019


Contacts

Christophe Bellin: christophe.bellin(at)upmc.fr

Abhay Shukla: abhay.shukla(at)upmc.fr

Cécile Duflot - 18/12/20

Traductions :

    Contact

    A. Marco Saitta

    Directeur de l'institut

    marco.saitta(at)sorbonne-universite.fr

     

    Bruno Moal

    Secrétaire général

    33 +1 44 27 52 17

    bruno.moal(at)sorbonne-universite.fr

     

    Jérôme Normand

    Gestion du personnel

    Réservation des salles

    jerome.normand(at)upmc.fr

     

    Antonella Intili

    Accueil et logistique

    Réservation des salles

    antonella.intili(at)upmc.fr

     

    Ouafa Faouzi

    Gestion financière

    gestionimpmc@impmc.upmc.fr (gestionimpmc @ impmc.upmc.fr)

     

    Cécile Duflot

    Communication

    cecile.duflot(at)upmc.fr

    33 +1 44 27 46 86

     

    Contact unique pour l'expertise de météorites

     

    Contact unique pour l'expertise de matériaux et minéraux

     

    Stages d'observation pour élèves de 3e et de Seconde

    feriel.skouri-panet(at)upmc.fr

     

    Adresse postale

    Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie - UMR 7590

    Sorbonne Université - 4, place Jussieu - BC 115 - 75252 Paris Cedex 5

     

    Adresse physique

    Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie - UMR 7590 - Sorbonne Université - 4, place Jussieu - Tour 23 - Barre 22-23, 4e étage - 75252 Paris Cedex 5

     

    Adresse de livraison

    Accès : 7 quai Saint Bernard - 75005 Paris, Tour 22.

    Contact : Antonella Intili : Barre 22-23, 4e étage, pièce 420, 33 +1 44 27 25 61

     

     

    Fax : 33 +1 44 27 51 52

    L'IMPMC en chiffres

    L'IMPMC compte environ 195 personnes dont :

     

    • 40 chercheurs CNRS
    • 46 enseignants-chercheurs
    • 19 ITA CNRS
    • 15 ITA non CNRS
    • 50 doctorants
    • 13 post-doctorants
    • 12 bénévoles

     

     Chiffres : janvier 2016