Aller au contenu Aller au menu Aller à la recherche

accès rapides, services personnalisés
Rechercher
Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie
UMR 7590 - Sorbonne Université/CNRS/MNHN/IRD

Zoom Science - Explorer la minéralogie du niobium grâce au rayonnement synchrotron pour comprendre la formation des gisements - Septembre 2023

La minéralogie du niobium (Nb) est complexe avec plus d’une centaine de minéraux caractérisés par des échanges multiples entre cations. Pour cette raison, leur identification sur la base d’analyse chimique est souvent équivoque. Identifier avec fiabilité les minéraux de Nb est pourtant primordial pour comprendre les processus géologiques et géochimiques se produisant de la Terre profonde jusqu’à sa surface. Une équipe de chercheurs et de chercheuses de l’IMPMC s’est rendue sur le synchrotron SOLEIL pour acquérir des spectres d’absorption X sur des minéraux de Nb pour la première fois. Ces spectres ont été analysés dans le détail et modélisés afin de déterminer leur sensibilité à l’environnement du Nb à l’échelle atomique. L’équipe montre le potentiel de cette méthode pour comprendre les processus géochimiques menant à l’enrichissement de Nb dans les milieux naturels tels que les gisements.

     

Télécharger le Zoom Science

 

Référence

"Niobium speciation in minerals revealed by L2,3-edges XANES spectroscopy"

Quentin Bollaert, Mathieu Chassé, Hebatalla Elnaggar, Amélie Juhin, Alexandra Courtin, Laurence Galoisy, Cécile Quantin, Marius Retegan, Delphine Vantelon et Georges Calas

American Mineralogist, volume 108, pages 595–605 (2023)

https://hal.science/hal-03695880v1/preview/bollaert_2021_ms_merged.pdf

 

[1] Quentin Bollaert, Mathieu Chassé, Thierry Allard, Alexandra Courtin, Laurence Galoisy,  Gautier Landrot, Cécile Quantin, Delphine Vantelon et Georges Calas. Geochimica et Cosmochimica Acta 353 (2023) 142–157 

 

Contact

Quentin Bollaert : quentin.bollaert(at)sorbonne-universite.fr

 

Légende 

À gauche, la modélisation des pics A3 et B3 des spectres XANES au seuil L3 du Nb permet de déterminer la valeur du champ cristallin (∆) du Nb dans les minéraux donnant accès à la géométrie du site du Nb.

La reproduction de l’intensité relative des pics A3 et B3 ainsi que la présence d’un pic C3 mettent en évidence le caractère iono-covalent des liaisons Nb–O.

 

Cécile Duflot - 19/09/23

Traductions :

    Contact

    A. Marco Saitta

    Directeur de l'institut

    marco.saitta(at)sorbonne-universite.fr

      

    Jérôme Normand

    Gestion du personnel

    Réservation des salles

    jerome.normand(at)sorbonne-universite.fr

     

    Antonella Intili

    Accueil et logistique

    Réservation des salles

    antonella.intili(at)sorbonne-universite.fr

     

    Sabine Filiu

    Gestion financière

    gestionimpmc@impmc.upmc.fr (gestionimpmc @ impmc.upmc.fr)

     

    Cécile Duflot

    Communication

    cecile.duflot(at)sorbonne-universite.fr

    33 +1 44 27 46 86

     

    Expertiser une météorite

     

    Contact unique pour l'expertise de matériaux et minéraux

     

    Stages d'observation pour élèves de 3e et de Seconde

    feriel.skouri-panet(at)sorbonne-universite.fr

     

    Adresse postale

    Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie - UMR 7590

    Sorbonne Université - 4, place Jussieu - BC 115 - 75252 Paris Cedex 5

     

    Adresse physique

    Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie - UMR 7590 - Sorbonne Université - 4, place Jussieu - Tour 23 - Barre 22-23, 4e étage - 75252 Paris Cedex 5

     

    Adresse de livraison

    Accès : 7 quai Saint Bernard - 75005 Paris, Tour 22.

    Contact : Antonella Intili : Barre 22-23, 4e étage, pièce 420, 33 +1 44 27 25 61

     

     

    Fax : 33 +1 44 27 51 52